Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 13:44

Cet été nous 'pleurions' le trop plein de soleil,

A présent nous 'pleurons' l'arrivée des nuages ...

Quelle chance avons nous de n'avoir que cela à 'pleurer'!!!

Allez! souriez donc en pensant que d'autres ont vraiment matière à 'pleurer',

voici un poème pour vous secouer!!!

 

Je t’invite en ces lieux que tu ne connais pas,

Ne prends pas ta valise, c’est juste à deux pas.

Ce voyage est de ceux où l’argent n’a pas loi

Ton cœur te suffira si tu pars avec moi.


Je t’invite à venir vers ces gens sans foyer

Où le seul compagnon n’a pas droit de cité

Dans ces havres d’un soir où ils auraient sans doute

La chaleur d’un repas, la douceur d’une écoute.

 

Je t’invite à franchir le seuil de l’hôpital

Où l’espoir s’accroche mais ne cache que mal

La souffrance d’un corps que la vie abandonne,

La panique d’une âme quand le glas résonne.

 

Je t’invite aux bidons de tous ces immigrés

Venus quêter chez nous un peu d’humanité,

Ce n’est pas de gaité qu’ils ont fui leur pays

Mais n’ont trouvé ici que rejet et mépris.

 

Je t’invite en l’église pout te recueillir,

Tenter par un regard d’apaiser les soupirs

Des parents que l’enfant ne fera plus chanter

Si ce n’est pour tenir sans jamais oublier.

 

Je t’invite partout où la vie est cruelle

Au détour d’un malheur, au coin d’une ruelle

Où des corps éperdus dans leur adversité

Espèrent notre main tendue en amitié.

 

Je t’invite à présent où se trouve la joie

D’une vie qui scintille et comble notre émoi

Et pour notre plaisir nous goûterons ce vin

Qui nous fera danser jusqu’au petit matin.

 

Si tu fais avec moi ce chemin vers les autres

Tu comprendras enfin quelle chance est la nôtre,

Tu sauras apprécier le moindre de tes biens …

Je t’invite à ne plus jamais pleurer pour rien !

 

Nuages

Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Crépusculine 15/09/2012 18:43


Mais je pense que ce sont les plus nantis qui geignent et se lamentent, l'homme ordinaire est plus simple et sait (en général) se contenter de ce qu'il a et sait l'apprécier.


Merci Simone de ton com. si bien argumenté, on voit que tu connais cette région (Meschers, Talmont) et que tu l'aimes. Nous n'y sommes restés que deux jours, trop courts pour bien approfondir,
mais j'en ai pris plein les mirettes, que du beau !  bon week end, bisous

chezsimone 17/09/2012 13:43



D'accord avec toi: les plus nantis croient que tout leur est dû et s'assombrissent pour de simples pécadilles ...De toutes façons ils ne sauront jamais que regarder avec des larmes de
crocodile  le côté à moitié vide de leur verre au lieu de goûter à la joie d'avoir un verre à moitié plein en pensant - un peu- à ceux qui n'ont qu'un verre vide!


Et, oui! j'aime cette région ... mais je ne demande pas mieux que de découvrir les autres car je suis certaine que je saurai les aimer ... Notre France est si belle!!!


Bonne semaine et bisous; Simone



Martine Eglantine 15/09/2012 14:59


Comme c'est bien dit en alexandrin en plus. Puissent les éternels insatisfaits s'en souvenir. Bises

chezsimone 17/09/2012 13:37



Je crois bien que les éternels insatisfaits ne sont pas en état (d'âme) d'entendre ce message; tant pis! qu'ils râlent s'ils veulent rester tristes mais qu'ils soit régulièrement importunés par
nos rappels à l'ordre me plait bien! Bonne semaine et bises; Simone



Arielle 15/09/2012 14:42


merci pour ce petit rappel !


passe un bon w end


arielle

chezsimone 17/09/2012 13:34



Aurai-je déjà proposé ce texte? j'ai un léger doute!Qu'importe, en fait: il est bon de rappeller parfois qu'il y a toujours plus malheureux, plus afligé que soit... cela aide à relativiser!


Bonne semaine et bises; Simone



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories