Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 14:29

J'étais allée au Sénégal ... en touriste!

Attirance pour l'Afrique à n'en pas douter mais aussi

une bien trop grande 'curiosité' ... à la manière d'une européenne 'nantie'!

Et, au détour d'une rue de terre et de cailloux,

un tout petit enfant a changé mon coeur ...

Sans doute également donné une 'bonne leçon'!

 

Ce poème est né de notre belle rencontre:

 

Assis sur ses haillons au milieu du chemin

Il hoquetait son cœur en des sanglots mouillés,

Ses larmes dessinaient sur les os de sa main

La précaire survie d’un peuple résigné.

 

Son ébène posait sur la blondeur du sable

Une ombre de conscience à nos yeux égarés,

On s’émouvait déjà devant l’insoutenable

Et pourtant on voulait à tout prix le filmer.

 

J’étais parmi ces ‘on’ et mon âme a rougit

D’avoir faibli le temps d’un jeu de société,

Ce n’était pas avec un tel état d’esprit

 Que je voulais aimer ces lieux  ensoleillés.

 

Ce tout petit garçon n’était pas miséreux

Il n’avait pas appris à rêver d’un ailleurs,

C’était tout simplement un enfant malheureux

De ne plus voir sa mère et de sentir sa peur.

 

Je l’ai pris dans mes bras et j’ai chanté pour lui

Sans penser que j’étais en touriste arrivée,

Il s’est blotti serein il n’était pas surpris

Qu’avec ma peau si blanche je l’ai consolé.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

HELENE B 21/03/2012 10:23


Ce poème est aussi un portrait de Simone ;-))

chezsimone 21/03/2012 14:40



Mille merci de me reconnaître ainsi, petite soeur! Youps! c'est quand même pas pour rien que je suis née l'aînée de six enfants ... et que j'ai
'traîné' plus d'une fois dans l'école maternelle de Maman!!! Merci également d'avoir laissée ton 'empreinte' sur ce texte qui fait partie de mes préférés. Tendres bisous. Simone



Martine Eglantine 20/03/2012 18:28


C'est beau, émouvant, plein d'amour. Aurais-je eu cette réaction de le prendre dans mes bras, je ne crois pas, je ne suis pas très expressive dans mes sentiments, je crois que je lui aurais
souri. Bisous

chezsimone 21/03/2012 14:36



C'est plus fort que moi: quand je vois un enfant pleurer il faut que je le console; quand je vois un enfant rire ... J'ai envie de danser avec lui! En fait je crois que j'ai cette faculté de
vivre mes sentiments avec mon corps : je touche, je caresse, j'enlace très spontanément! Bonne fin de journée et bisous. Simone



Arielle 20/03/2012 16:03


le réconfort n'a pas de frontière... il vient du coeur. bravo !


et bonne soirée


arielle

chezsimone 21/03/2012 14:32



Et ... être mère ou grand mère n'a pas de couleur; cela vient aussi du coeur; le mien est 'juste comme ça'! Bonne journée et bisous. Simone



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories