Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 11:23

(extrait d'un court récit : "Un 8 mai pas comme les autres")

 

Pour ces balades matinales nous avons nos habitudes :

Nous commençons par un petit tour au cœur du village et un arrêt au tabac-presse pour saluer Michèle (ou Audrey, ou Corine, bref la vendeuse du jour) et acheter une revue ainsi qu’une friandise ; « rien que une, comme ça ! » précise Lucie en levant le pouce parce qu’elle sait bien que je ne les gâte pas au-delà du raisonnable et qu’il est vain de clignoter des yeux en tortillant le nez pour tenter d’en avoir une seconde.

Puis nous continuons le périple jusqu’à la pharmacie, tout au bout de la rue, pour contempler la vitrine toujours attrayante. Parfois Manon s’infiltre, attirée par le présentoir aux lunettes, ose en essayer quelques paires en ayant soin de préciser : « C’est juste pour me faire plaisir avec la mode !». Du coup, Lucie en profite pour se glisser dans l’espace jeux des tout-petits et, pouce planté dans la bouche, se balance sur la coccinelle à bascule.

 

Ô temps, suspends ton vol

Au cadran du bonheur les aiguilles s’arrêtent

Et tricotent une étole

De douce fantaisie habillant leurs mirettes !

 

Après ce ‘bain de’ société’ nous irons terminer la matinée à l’autre bout du village où le complexe sportif offre mille et une possibilités de profiter agréablement du grand air. Mais, auparavant, nous faisons halte chez Marie, la fleuriste.

Marie aime son métier et sait parler de toutes ses fleurs avec une telle passion que mes petites filles ont les yeux emplis de sourires rien qu’en l’écoutant ; Marie aime les enfants aussi et, toujours, elle sait trouver la petite fleur ‘que de toutes façons elle ne va plus vendre’ pour l’agrémenter de quelques feuillages, l’entourer d’un reste de papier rose fuchsia ou vert amande, la lier d’un ruban doré et leur offrir.

 

La matinée s’étire déjà et je n’ose regarder ma montre ; c’est d’ailleurs inutile parce qu’une promenade sans un petit tour au complexe sportif ne serait pas complète. Souvent nous empruntons le sentier de terre pour nous arrêter au petit lavoir, tenter le diable en faisant de l’équilibre sur la murette ou tremper les bouts des doigts au milieu des lentilles d’eau ; à la mauvaise saison, lorsque le sol est trop imbibé, nous dévalons la route goudronnée en chantant :

 

« Youpi, cacahouète,

C’est nous les minettes

Qui venons jouer

Dans le pré, dans le pré …

Nous v’la arrivées

Dans le pré, dans le pré, dans le pré ! »

 

Là, quelques bancs de pierre nous invitent au repos ; là, Manon et moi profitons d’un doux moment de partage et de confidences complices pendant que Lucie file vers l’aire de jeux où elle va exploser ses dernières énergies.

 

Au retour nous cueillons quelques fleurs le long du chemin, glanons des herbes sauvages, ramassons de jolies feuilles ; ajoutée au bouquet de Marie notre cueillette champêtre ornera la table et se fera, en soirée, souvenir de notre belle matinée.

 

PB020009mon bijou à genoux fait joujou avec les cailloux ... c'est chou!!!


Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Mes petits textes
commenter cet article

commentaires

Martine 23/06/2013 15:16


Un petit moment de vie toute simple avec tes petits enfants que tu nous fais partager, des moments de joie qui rendent notre vie bien belle. Bisous

chezsimone 23/06/2013 16:00



Des petits bonheurs tout simples ... mais n'est-ce pas les plus précieux! Bientôt elles vont venir 'en vacances' chez moi plus longuement et je men rejouie déjà! Bisous; Simone



Arielle 23/06/2013 12:02


une promenade bien agréable ! ton village semble très sympathique.


bon dimanche


arielle

chezsimone 23/06/2013 16:03



Ville ou village, les petits coins 'de chez nous' où nous savons aller à la rencontre de leurs richesses et de leurs habitants sont toujours des lieux très sympathiques ... de ce que nous avons
appris à les aimer! Bonne fin de journée; Simone



flipperine 23/06/2013 11:46


un bon moment de passé et c'est aussi apprendre à l'enfant qu'il faut savoir dire bonjour ne pas rester indifférent aux gens qui nous entourent

chezsimone 23/06/2013 15:57



Mes petites filles habitent une grande et belle maison, mais un peu 'retirée' de la vie du village le plus proche et (en dehors de l'école et de leurs activités de loisirs) ne connaisent guère
que les grandes surfaces; lorsqu'elles viennent chez moi elles prennent un réel plaisir à aller se promener 'en ville' (comme le dit la petite Lucie) et à rencontrer tous ces commerçants 'de
proximité' avec lesquels elles peuvent 'bavarder'!


Bonne fin de journée; Simone



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories