Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 17:19

Je reviens d'un repas - fort agréable- chez mon frère.

Le temps est gris, pluvieux, inconfortable à souhait,

malgré tout, avec ma belle soeur nous avons joué la carte de l'optimisme:

"plus que trois mois avant les premiers beaux jours!"

et mon frère a ajouté:

"plus que trois semaines avant que les jours rallongent ... c'est bon pour le moral d'y penser!"

 

Quel lien avec ma question, direz-vous?

Tout simplement parce que cette date choisie pour Noêl,

quelque soit l'approche que nous avons de le fêter,

ne correspond pas historiquement à la naissance de Jésus de Nazareth!

Alors, pourquoi Noël le 25 décembre?

Parce que c'est à cette période de l'année que les jours recommencent à allonger:

Petit à petit les ténèbres de la nuit cèdent le pas la lumière du jour,

pas à pas nous nous enhardissons à sortir un peu plus,

à aller plus volontiers les uns chez les autres en soirée,

à reprendre nos promenades de fin s'après midi,

en guettant les premiers signes de la renaissance de la nature ...

 

La lumière est, en effet, symbole de vie

alors que les ténèbres revêtent des habits de mort!

 

La venue parmi les hommes de Jésus, le Christ,

est pour nous, chrétiens,

Le Signe de l'accomplissement de La Promesse de Vie,

la venue de la Lumière dans la vie des hommes plongés dans la nuit de leurs 'péchés'.

C'est pourquoi,

en toute ignorance de la date précise de cette Naissance,

tant promise et attendue,

ce solstice d'hiver, ce retour vers des jours plus longs, plus clairs,

a été symboliquement choisi pour fêter dans la joie

cette démarche sublime de Dieu qui s'est fait Homme pour mieux renconter les hommes

et leur montrer le chemin lumineux de la Vie!

 

Croix sur la mer

Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Mes petits textes
commenter cet article

commentaires

Crépusculine 13/12/2012 16:27


Je savais que c'était à Noël que les jours commencent à se rallonger, c'est mon père qui me l'avait dit, né lui-même le 21 décembre, mais je ne savais pas que c'était la raison choisie pour fêter
la naissance de Jésus. J'ai appris quelque chose d'important aujourd'hui, merci Simone.  


Je lis dans tes coms que vous n'aimez pas trop les fêtes de fin d'année, parce que vos chers disparus vous manquent, et que c'est une période consumériste. Moi aussi j'aurai aimé que mes parents
soient encore là, je pense à eux, mais la vie tourne et heureusement j'ai deux petits enfants jumeaux adorables. Tu vois ce que je regrette le plus, c'est que ma mère n'ait pas vu ces deux
petits, car elle-même était une jumelle, et ma petite fille me ressemble tant quand j'étais petite. C'est l'instant confidence, mais je poursuis, quand j'étais petite je ne ressemblais pas du
tout à ma mère, plutôt à mon père, et maintenant, tout le monde me dit que je ressemble à ma mère, moi-même, parfois quand je me regarde dans la glace, je vois ma mère.


Et c'était aussi une période consumériste quand nous étions petits, nous aimions voir les belles vitrines illuminées, et les parents, oncles et tantes et grands parents nous achetaient aussi
des cadeaux, et nous étions très heureux de tout ça.


Tu le sais j'aime ces fêtes de Noël, cela m'évoque de bons souvenirs, et ma grand mère que j'aimais était là.


Mais je discute, je discute, allez je m'empresse d'aller lire ton histoire en 2 tomes.


Bisous Simone


 

chezsimone 14/12/2012 14:17



En fait, c'est Martine qui voit dans Noël l'absence triste de ceux qu'elle a aimés. Personnellement je repenses à ces Noësl d'antant avec joie
(Mon Père et mes grands mères savaient tant en faire des 'fêtes de l'amour'!) mais, comme tu le dis: la roue tourne et nous avons nos petits enfants qui déroulent ce ruban familial et le garde
bien vivant.


Mon père est parti trop tôt pour connaître ses arrières petits enfants mais ma mère est restée assez longtemps en bonne santé pour nouer un début de belle histoire avec Manon, l'aînée de mes
petites filles; j'ai ce bonheur qu'elle ait eu le temps de recevoir et d'aimer les premières cartes de voeux pleines de coeurs et de fleurs que Manon lui a envoyées ... et Manon a gardé un
souvenir radieux de sa 'grand mère madeleine' qui lisait avec elle ses livres de contes. Oui, je crois que j'ai de la chance: ce 'relais' que nous avons tant à coeur de 'passer' va circuler
par MAnon vers notre commune descendance ... tout comme la 'semoule au caramel' de ma grand mère vivra aussi longtemps que mon fils sera là pour
la raconter!


Oups! l'approche de Noël serait-elle propice aux douces confidences? moi aussi je m'épanche!


Alors, encore un 'petit dernier': oublions le mot 'consumérisme'; parlons plutôt d'un léger surplus de dépenses faites avec amour pour mieux choyer les notres! Après tout, à condition de ne pas
chavirer dans l'abus, si nous avons la possibilité de gâter un peu nos 'petits' en cette occassion ... cela ne portetra aucun préjudice aux autres enfant et, se 'priver' ne leur apportetra
rien!!!


Bonne préparation de Noël donc et bises; Simone



HELENE B 03/12/2012 16:18


Est-ce-que je vous mets toutes d'accord si je vous dis que je n'ai qu'une espérance et une devise, et ceci dès la mi-novembre : "On va vers le printemps ! "  même s'il nous faut accepter des moments nécessaires de repli et de réflexion, tout comme la plante prend le temps d'aller
puiser au plus profond de ses racines pour revivre plus forte quand il en sera temps ! Comme les fleurs de givre illuminent l'arbre dénudé, les scintillements quelque peu artificiels, et les
sourires vrais partager devraient nous aider à nous réconforter et à nous préparer aux joies du renouveau (de la nature ou de nos espérances "spirituelles"  Belles paroles, me direz-vous ? En fait, j'avoue que j'attends avec impatience les premiers jours de janvier pour
ressentir la réalité de la lumière plus présente... heuh! J'arrête de philosopher et je retourne soigner un vilain rhume de fin d'automne qui m'embrume la tête

chezsimone 04/12/2012 14:09



Merci pour ce développement poético-philosophique ... qui résume bien toutes nos réactions et nos ressentis. Comme je viens de déployer, moi aussi mais sur une autre page (Cf mon dernier mail)
une réflexion de la plus haute 'qualité' (mais, si!) ... Là je vais rebondir par un clin d'oeil:en mettant 'le petit Jésus' dans ma crèche le 24/12 au soir j'avoue que je n'aurais pas qu'une
simple espérance spirituelle; cette 'vie nouvelle' ainsi matérialisée m'emmène chaque année dans de jolis rêves de jeunes pousses et de fleurettes qui dansent sur ma pelouse! En attendant ... je
vais faire une petite prière pour que vilain rhume s'envole


Mille bisous; Simone



Martine Eglantine 03/12/2012 06:17


Je ne le savais pas. Merci Simone. J'attends toujours la fin décembre avec impatience plus pour que les jours rallongent que pour les fêtes de fin d'année que je n'aime pas trop. Ceux qui ne sont
plus ou que je ne vois plus me manquent particulièrement en cette période. Bises

chezsimone 03/12/2012 14:47



La plupart des gens pensent, en effet, que les jours ne commencent à rallonger qu'en janvier; c'est assez normal car on ne s'en apperçoit pas tout de suite. Mais c'est une réalité que la nuit la
plus longue (et par là même le jour le plus court) est celle du solstice d'hiver, soit vers le 21 décembre.


Ceci étant, je partage un peu ton sentiment: enfant j'aimais bien cette période de l'année, maintenant j'ai hâte qu'elle soir 'dépassée' car tout n'est plus que paillettes et consumérisme sans
rien à voir avec la tradition chrétienne. Et moi aussi, je pense ... surtout à mon père et à mes grand mères qui savaient semer plein d'amour et de joie dans notre maison pour Noël.


Je te souhaite malgré tout de belles et douces heures avec ters petites filles; bisous; Simone



Arielle 02/12/2012 22:04


ah bon ! tu remets tout en question là. je croyais que les jours rallongeaient à la chandeleur... le chant de l'heure. bon, je passerai quand même un bon noel puisque mon fils vient me voir.


bises


arielle

chezsimone 03/12/2012 14:38



Je sais que j'ai un peu l'habitude de bousculer les gens dans leurs 'lieux communs' pas forcéments fondé ... et j'aime! Mais là, je ne remets rien en question: le solstice d'hiver (=la nuit la
plus longue) a lieu, en principe, le 21 décembre, 1er jour de l'hiver; les jours commencent ensuite à rallonger sans que nous n'en prenions vraiment conscience avant janvier tant nous sommes
'pris' par la vague des fêtes de fin d'année.


Quand à l'explication que je donne ... je la tiens d'un prêtre;, alors ...


Ceci étant, je suis ravie que tu envisages déjà un agréable Noël en famile! En attendant, passe une bonne semaine; Simone



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories