Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 14:54

Que ma ‘petite sœur’ Hélène me pardonne surplus ce d’imaginaire dans l’embellie que j’ai osé apporter à ce récit … ‘vrai de vrai’ !

 

Combien y en a-t-il eu, de ces réveillons-là ? Un ou cinq, je ne sais mais j’en garde la douce mélodie d’une belle fête en famille.

 

Mes parents ne faisaient pas une grande place à Dieu et à son Eglise ; pour Noël, malgré tout, ils se souvenaient … de quoi au juste ?

De leur baptême ? Certainement pas ! De leur première communion ? Sans doute !

De cet évènement-avènement : la naissance de Jésus Christ, Fils de Dieu ? Peut-être ?

Car, même si cela ne les élevait pas dans un élan de spiritualité, ils ne concevaient pas Noël sans la crèche ; car, même si ma mère n’était pas habitée par une grande foi, une fois, cinq fois, elle voulut aller à « La Messe de Minuit »… Et je n’ai pas à cœur, aujourd’hui, de croire que ce n’était que pour le réveillon.

 

Cette année-là –ces années-là-, pour ma grand-mère qui aimait bien le Bon Dieu, la Vierge de Lourdes et Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, ce fut un grand plaisir. Quant à moi, la mystique pas tout à fait normale de la famille, je sentis mon être intérieur bondir de joie !

Qui d’autre ma mère emmena-t-elle ? Je n’en ai plus souvenir mais je me rappelle que mon père se fit un parental devoir de  rester à la maison pour garder les plus jeunes.

 

Après un repas tout à fait normal, banal, après avoir déposé les chaussures des petits et nos chaussons –nous avions encore besoin de nos chaussures pour aller à « la Messe de Minuit » et nous ferions l’échange en rentrant-,  après donc avoir encerclé la cheminée de neuf paires de ‘chaussants’, nous avions écouté des chants traditionnels de Noël puis ma mère nous avait lu un conte … de Noël, bien sûr.

La veillée s’était égrenée dans un curieux mélange d’extase pour les plus jeunes et d’impatience pour moi qui rêvait à cette « Messe de Minuit » depuis plus d’une semaine.

Pendant ce temps, ma grand-mère s’était affairée seule dans la cuisine. Chut ! Il ne fallait pas la déranger : elle nous préparait une surprise pour le réveillon !

 

Le marchand de sommeil avait réussi à proposer sa ‘douce nuit’ à quelques mirettes qui s’étaient mise à clignoter ; avec tendresse j’avais aidé ma mère à les blottir tendrement sous leurs édredons …

Et je me mis à contempler le trottinement des aiguilles au carillon du salon. Soudain, une idée me traversa l’esprit et me fit éclater d’un rire nerveux que seule ma trop longue attente justifiait : « Pourquoi dit-on ‘tic-tac’ ? Cette pendule ne distille que de lancinants et interminables 'tac-tac-tac- …’ ! »

 

Enfin ! Enfin l’horloge me dessina ce moment tant attendu où la petite aiguille balaie le XI en narguant sa grande sœur qui s’affale sur le VI : Il était 23h30 et nous pouvions –enfin !- prendre le chemin de l’église pour « la Messe de Minuit ».

Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Mes petits textes
commenter cet article

commentaires

Crépusculine 02/12/2013 18:52


Ton texte est si vivant, qu'on ressent toute ton impatience, on entend le "tac tac" de la pendule, et je t'imagine enfilant vivement tes chausses, ton manteau et ton écharpe, si tes parents
n'étaient pas pratiquants, oui ta mère croyait. Bisous Simone

chezsimone 03/12/2013 14:44



Oui: ma mère croyais vraiment ... et vivais en sincérité avec cela! alors, si elle n'a jamais éprouvé le besoin d'aller plus loin, de 'pratiquer' (comme cela se dit et s'entend chez nous , les
'cathos') qu'importe! Simone



flipperine 30/11/2013 10:06


la messe de minuit un moment important pour beaucoup le jour de Noël

chezsimone 30/11/2013 18:08



A présent beaucoup de messes de minuit sont remplacées par des 'veillées de Noël' en fin de soirée ... surtout en raison du manque de prêtres. par exemple: Dans notre pasoisse la "messe de
minuit" est à 20h30 et si on veut une vraie "messe à minuit" il faut aller jusqu'à la Cathédrale d'Agen. Pour ma part j'irai à la 'petite' veillée de mon village car j'estime que c'est déjà
beaucoup qu'un prêtre se déplace pour nous et que ce ne serait pas charitable d'aller ailleurs.


Passe un bon dimanche; Simone



Arielle 29/11/2013 21:11


finalement ta mère était croyante...


passe une bonne soirée


arielle

chezsimone 30/11/2013 18:02



Eh oui, ma mère était croyante à sa façon; d'ailleurs, lorsque j'ai raconté à mon Evêque qu'elle m'avait envoyée à la messe (au début) seulement pour que je 'lui fiche la paix' le dimanche, il
m'a répondu: "elle vous a transmis la foi, elle aurait pu vous envoyer ailleurs".


Passe un bon dimanche; Simone



Martine. 29/11/2013 15:24


Qu'ils sont doux nos souvenirs d'enfance, de ces fêtes de famille. Ches mes parents aussi il y avait une crèche chaque année alors que mon père ne croyait pas et ne voulait pas rentrer dans une
église (il n'a fait exception qu'une fois, le jour de mon mariage). Ma mère elle croyait pratiquait de temps en temps mais sans plus. J'étais dans une école catholique et je crois que c'est cela
qui a fini par me détourner de la religion. Bisous Simone

chezsimone 30/11/2013 18:00



C'est, en effet, très doux de retourner sur les chemins de notre enfance! autre époque où nos valeurs et nos centre d'intérêts étaient différents de maintenant ... parfois, dans ce monde qui va
trop vite, trop loin ce petit retour vers le passé est rassurant!


Pour ce qui concerne la religion; tu n'es pas la seule que les institutions religieuses à l'ancienne aient rebutée, mon mari étaient farouchement 'anti Eglise' pour avoir fait une partie de sa
scolarité dans une école religieuse ... et je ne ferai aucun commentaire car je respecte chacun dans ses opinions.


Passe un bon dimanche; Simone



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories