Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 14:22

Sont-ce (et n'est-ce pas bien formulé ainsi) les conditions climatiques de ce drôle de printemps qui, après nous avoir joué la Toussaint, nous irritent à grand renfort de coups de chaleur et d'Ô Rage?

Toujours est-il que, pauvres de nous, plantées dans nos abrits ... sans jardins, éprouvons un manque affligeant, des envies irrépressibles ... de fleurs et des feuilles!

Récemment mon amie Arielle a publié sur son blog (allez y faire un tour) un poème fort alerte: "Delphine butine",

Aujoud'hui ma soeur Hélène vient de m'envoyer  un très beau texte et deux photos que j'ai plaisir à partager avec vous.

 

A quelques encablures de Notre Dame la fière,

Est ancrée, au large des plaines nourricières,

Des colzas et des blés, des plantes bocagères,

La paisible armada de fermes centenaires.

 

Comme titre de gloire, œuvrer sans défaillance

Pour porter aux urbains chaque jour leur pitance…

Lors, quand l’ingrate ville pousse avec arrogance,

Un monde paysan se met en résistance.

 

Las, végétale nature, contre humaine nature

La lute est inégale et c’est à vive allure

Qu’un ruban de bitume, comme une pieuvre impure,

Lance ses tentacules au milieu des cultures.

 

Belles ombellifères, Coquelicots, chardons,

Qui brodaient les chemins de délicats festons,

Sont bientôt remplacés par des fleurs de balcon,

Pauvre déguisement des prisons de béton.

 

Raides et alignés, tout comme à la parade,

Des armées de thuyas encadrant les façades

Emprisonnent parfois quelques jardins maussades

Où des plantes sauvages renaissent par bravade.

 

Je suis cette herbe folle, nostalgique captive

D’un étroit coin de terre, où têtue je cultive

Myosotis, violettes, plantains et adventives,

Dans l’unique oasis où je puisse survivre.

 

fleurs et fruits juin 2013-0022

petit bouquet juin 2013-0023

Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

flipperine 18/06/2013 23:18


un joli poème et que de beaux bouquets

chezsimone 19/06/2013 11:47



Merci d'apprécier le talent littéraire et artistique d'Hélène! petite confidence: avant ma soeur avait un chat qui avait un goût particulier pour les bouquet de fleurs ... il les mangeait. Il est
mort (de vieillesse) à présent  alors je la soupçonne de se 'rattrapper'!!!


Bonne journée et bises; Simone



HELENE B 18/06/2013 16:38





 Merci, les filles, d'aimer ces modestes compositions, fleurs et vers... Je crois que vous avez bien saisi ce que je veux exprimer. J'adore faire des bouquets de fleurs et herbes
sauvages, et cultiver mon jardinet comme une oasis naturelle... Entre quelques salades, tomates cerises, aromatiques, et pieds de fraisiers,  je prends soin de favoriser la
persistance de quelques espèces endémiques, et j'adore mon petit fouillis. C'est sûr, c'est bien un jardin de femme... l'ordre n'y règne pas, et c'est cela que j'aime

chezsimone 19/06/2013 11:54



Hélène: est-ce parce qu'il est 'de femme' que ton jardin dans la ville est sans ordre???  je te suggère de visiter le jardin potager de ton neveu (en mon fils) ,Yann pour te convaincre que
les hommes, eux aussi cultivent le fouilli avec un grand art!


A mon avis, refuser le règne de l'ordre est une belle affaire de famille! Mille bisous fleuris; Simone



Martine 18/06/2013 15:00


Merci Simone d'échanger ce beau poème d'Hélène qui raconte une histoire qui me fait penser à celle de Cergy mais qui est celle de beaucoup de villes construites sur des terres agricoles. Bonne
journée et à bientôt

chezsimone 19/06/2013 11:43



C'est toujours avec joie que j'ouvre les pages de mon blog à ceux que j'aime ... pour moi, une vie sans partage ne vaut pas le coup de se lever le matin! Merci pour Hélène ... et merci de me
rester fidèle malgré ma petite période de relâche! bises; Simone



Arielle 18/06/2013 14:44


super bien formulé. Bravo Hélène.


bonne journée à toutes les deux.


arielle

chezsimone 19/06/2013 11:41



Merci pour elle!!! Le jour où Hélène osera se vautrer en montrant un poème médiocre ... j'en serai fort alarmée!!! non seulement elle est véritablement douée mais, en plus, suffisamment pudique
et secrète pour ne nous offrir que le meilleur d'elle même!Bises



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories