Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 18:30

C'est une histoire,  vraie ou imaginaire?, qu'un prêtre a proposé pour l'homélie de ce jour; le 'thème' de l'Evangile étant la guérison de l'aveugle Bartimé.

Je la trouve belle et édifiante!

Et, que vous croyiez en Dieu ou pas, je suis certaine que vous pouvez la recevoir pleinement et en comprendre le message; la voici:

 

C'est dans le train Nantes-Paris, dans l'un des compartiments un homme est en face de son fils. Le petit garçon se gifle sans arrêt. Toutes les trois minutes, il lance un grand cri d'angoisse difficile à supporter. Le père s'occupe de son fils, qui est donc handicapé mental profond, avec une grande tendresse, mais dans son regard on peut lire la douleur et la lassitude.

Arrêt ! Quatre marins montent et s'installent dans le compartiment. Le petit garçon, un instant calme, recommence sa plainte gémissante. L'un des marins se lève et vient s'asseoir en face du petit. Il prend ses mains dans les siennes et le regarde dans les yeux. Aussitôt un échange s'établit. Jusqu'à Paris, il restera près du petit, prenant la relève du père qui le regarde avec gratitude.

A Montparnasse les deux hommes se serrent longuement la main, toujours sans parler. Puis le marin reprend son sac et disparaît dans la foule.

Quelles paroles ont été échangées ? Aucune !

Il y a donc un autre langage que celui des mots. Le regard... UN certain regard. Voir ou ne pas voir !

De la qualité de notre regard dépend la qualité de notre cœur.

" Seigneur fais que je voie ! "

 

Lulu mouillée

Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Martine Eglantine 28/10/2012 19:29


C'est une belle histoire en effet digne d'une homélie pour tirer une morale d'amour universel..... Nous parlons plus par le regard, par notre corps, par nos gestes qui eux ne mentent pas et
peuvent contredire les paroles. Les paroles peuvent être fausses mais il y aussi parfois des regards qui font mal et qui vous poursuivent le reste de votre vie, des paroles parfois aussi. Bonne
semaine Simone

chezsimone 29/10/2012 16:20



Tu as raison: notre corps ne ment pas, nos regards, nos gestes disent ce que nous nous pouvons ou ne savons pas dire ... en vérité! Tu as encore raison: ils nous trahissent aussi dans toutes nos
hypocrisies! Et, oui, parfois un regard peut 'tuer' ... "L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn"! Merci de me rester fidèle alors qu'en ce moment je me fais un peu rare! Belle semaine et
bisous; Simone



Crépusculine 28/10/2012 18:53


L'enfant ne doit pas avoir l'habitude qu'on s'intéresse à lui à part son père, un lien s'est tout de suite instauré, dès que le marin s'est assis en face de lui, plongeant son regard dans le
sien, là tout est dit. Bonne soirée Simone bisous

chezsimone 29/10/2012 16:15



Oui, les enfants 'différents' sont réceptifs à ces regards 'autrement', ceux de l'amour qui ne juge pas et qui s'offre en partage ... et tout se dit dans le silence plus sincère que tous les
mots! Merci de ta visite et bonne semaine; bisous, simone



Arielle 28/10/2012 18:48


très belle parabole. Parler avec le coeur et les yeux...


bonne soirée à toi


arielle

chezsimone 29/10/2012 16:12



Les yeux sont, bien souvent, le reflet du coeur! merci d'être passée chez moi et bonne semaine; Simone



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories