Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 16:22

 

Dimanche dernier je suis allée, avec des amies, déjeuner au bord d'un lac. La journée en plein ciel bleu a été superbe et j'ai pris quelques photos, dont celle-ci que j'aime tout particulièrement  ... peut-être parce qu'il fallait oser aller aussi près de la berge.

Du coup j'ai eu envie de lui donner un supplément de vie en l'accompagnant de ces deux Haïkus:

 

 

 

Lac de Bajamon 6

 

sur l'onde étoilée

voguent joyeuses pensées

doux rêve envolé.

 

si bleu est le ciel

étang paré de  soleil

lueurs sans pareil.

 

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 20:45

Pour le défi 143 des croqueurs de mots et sur la proposition d'Enriqueta d'être solidaire de ses problèmes médicaux un poème du jeudi qui tombe 'à pic' parce que ma copine Marlène va passer la nuit à l'hopital pour rester auprès de son fiston qui veint de se faire une méchante fracture du poignet , et que je viens de me faire une méchante ampoule sous la voute plantaire' pour un petit caillou qui s'est faufillé dans ma chaussure

 

 

 

Guérisseurs ou charlatans ?

 

Lorsque lassés peut-être de trop de souffrances

Lancinante douleurs sur un corps en errance

On décide en ultime baume à nos douleurs

De s’en aller quérir les dons d’un guérisseur

Que faut-il que l’on soit à bout de patience

Pour faire au charlatan si grande confiance !

 

On y croit on attend de lui un grand miracle

Qui nous redonnera la vie plus agréable

Qu’adviendra-t-il de nous si nous croyons à peine

Qu’il peut de quelques gestes soulager nos gènes

Tristes de cet échec repartirons amers

Emportant avec nous nos affres en enfer !

 

Mais si nous y croyons un peu plus qu’il ne faut

Que deviendrons-nous si son geste sonne faux

Et qu’au lieu d’y puiser quelques doux bénéfices

Nous subissions brisés un trop affreux supplice !

 

Il est des médecins sans diplômes avérés

Et qui pourtant nos maux savent si bien soigner

Il est des imposteurs avides de profits

Qui massacrent nos corps … soyez-en avertis !

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 08:07

Pour les mercredis poésie de la cour de récrée de JB

 

Abigaëlle

 

Sous ta coiffe de dentelles

Abigaëlle

Tu laisses briller tes prunelles

 

Dans le char des demoiselles

Abigaëlle

Serais-tu donc encor’ pucelle

 

Sur l’invitation d’Annaëlle

Abigaëlle

Vas-tu danser la tarentelle

 

Mais qu’est-ce là juste ciel

Abigaëlle

Tes pas de deux sont irréels

 

Que n’as-tu pas choisi Gaël

Abigaëlle

Ce jouvenceau un peu rebelle

 

Mais qui pour toi se sent des ailes

Abigaëlle

Pour t’avouer que tu es celle

 

Que son cœur a choisi pour belle

Abigaëlle

Et qu’il te restera fidèle

 

Laisse ta coiffe et ses dentelles

Abigaëlle

Puisqu’aujourd’hui l’amour t’appelle !


Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 13:39

 

ma cour fleurie 2

 

 

Rouge pétunia

Primevères et oeillets

Eclats de printemps!

 

  ma cour fleurie1

 

 

Ombres et lumière

Senteurs suaves au matin

La vie qui renaît!

 

 

 

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 20:50

 

Pour le défi N° 142 des croqueurs de mots (poésie du jeudi)

sur le thème: 'un monde à l'envers'

   

En apesanteur

 

Allongée sur son lit

En éveil à demi

Comme en un contre envol

Du plafond fait son sol ;

Mais ce monde à l’envers

De peu de choses à l’air

Tant il est uniforme …

C’est bien trop monotone !

 

Refermant les paupières

Elle part en chimères

Et bientôt la voici

A cent lieues de son lit.

 

En rêve apesanteur

Elle rejoint sur l’heure

Les nuages qui jouent

Et soudain elle renoue

D’une joie sans pareil

Avec son à l’envers

D’un monde de l’enfance…

Elle entre dans la danse !

 

Au retour du voyage

Elle saisit la page

Où son crayon bohème

Dépose son poème :

 

‘Les nuages’

 

Bonne journée

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 20:46

(Poème écrit par Manon début janvier 2013, elle avait 11 ans)

 

Les nuages pendant la journée

 

Les nuages dorment,

Les nuages se lèvent,

Les nuages s’étirent,

Les nuages se grattent,

Les nuages s’habillent,

Les nuages font les courses,

Les nuages mangent,

Les nuages rigolent,

Les nuages se reposent,

Les nuages se couchent,

Les nuages dorment !

 

Nuages

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 09:12

Pour les mercredi dans la cour de récré de JB ... Oui, certes, mais aujourd'hui c'est un peu compromis parce qu'il y a classe toute la journée: il faut récuper(par anticipation) le vendredi de Pentecôte) ... la cantine va être bien animée!!!

 

                                              

 

Lucien

De bon matin

S’est réveillé serein

Avec aux lèvres un gai refrain

Sans fin.

 

Dans la cour de récrée

Il va bien s’amuser

Tous les ‘Lulu’ du monde

Viendront faire la ronde.

 

Hier soir

Empli d’espoir

A sonné le rappel

Promis la grande journée belle

Victoire !

 

Lucie, Lucy, Lussie

Luce et lucette aussi

Et puis Luc et Lucian

On répondu présents.

 

Lucien

Frémit soudain

En voyant au lointain

Celle pour qui son cœur s’affole :

Luciole !

 

P3240016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 13:57

Comme je mélange un peu tout, pourquoi ne pas revenir sur cette page ... pour rendre à César etc...

= je me suis trompée d'un jour, c'est pour le défi de lénaïg que je fais cette proposition sur le thème 'le monde à l'envers'

 

En fait, en regardant la photo inversée je me suis souvenue que sur une photo reflets d'eau présentée par une amie blogueuses (Crépusculine*) j'avais fait un poème... alors, à défaut de création cette semaine, je peux malgré tout prendre quleques minutes pour vous présenter et le poème et la photo:

 

* = Crépusculine est dans mes liens sur mon blog et je vous invite à faire un tour dans son un univers.

 

 

 

Plongerai-je le pied

Ou le bout de mon nez

Dans ce flou inversé

Qui m’invité à rêver ?

 

Oserai-je le pas

Frôlerai-je si bas

La hauteur de ces toits

Tenterai-je l’émoi

D’un élan de folie

Qui sans dessous me mit

En contemplant ravie

Ces reflets de la vie ?

 

Reflets

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 09:40

 

Pour les prénoms du mercredi de la cour de récrée de Jill Bill

 

PACO

 

Paco

Pauvre nigaud

Est arrivé trop tôt

Et le portail a trouvé clos

C’est sot !

 

Sitôt

Tourna le dos

S’en alla au dodo

Et parti en des rêves chauds

Yeux clos !

 

Soudain

Siffla le train

Passant au bout du jardin

Il réveilla Paco éteint

Enfin!

 

D’un bond

Dans ses chaussons

Couru par vaux et monts

Mais tomba sur le bord du pont

C’est con !

 

Rater

Cette récrée

Aux rires enjoués

S’en retourner dans sa chambrée

Pleurer !

 

SOS :

Qui aura pitié de Paco

Et viendra lui tendre la main

Pour l’emmener à la récrée

Retrouver un air plus serein

Avec les copains de JB !

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 08:51

 

Pour le défi 141 des croqueurs de mots (poésie du jeudi)

 Avec Enriqueta, retournons dans les vieux pots ... pour aujourd'hui je suis tombée dans celui de Jill Bill

 

Laissez-moi vous narrer

En des vers libérés

De prosodie stylée

Comment l’on peut chanter

Chez le chocolatier :

 

Le dessert préféré de mes petites filles

C’est un Kinder Bueno

Et c’est bien volontiers que j’aiguise leurs papilles ;

 

Mais aujourd’hui c’est fête alors j’ai décidé

D’emmener leurs mirettes choisir un bon gâteau

Chez mon pâtissier-chocolatier.

 

Symphonie en robe noire d’une génoise pralinée

Ornée d’une blanche clé de sol

Tout en chocolat travaillé pour mieux nous faire saliver ;

 

Opéra crème au beurre alliant avec délicatesse

Un duo noir et ocre

De chocolat fondant sur un biscuit finesse ;

 

La tarte au chocolat nappée de sa meringue

Tout en rondeur suggère

Une envie de chanter dingue.

 

Soudain levant les bras tel un maestro endiablé

Bien mieux qu’un ‘pique nique douille’

L’enfant pour faire son choix se mit à entonner :

 

Pom, pom, pom, pom ! Ce sera toi !

Pom, pom, pom, pom ! Qui est pour moi !

Pom, pom, pom, pom  … Le  doigt s’arrête !

 

De ses yeux chocolats tout comme son gâteau

Jaillit la mélodie d’un bonheur pur et simple :

Un régal pour bientôt !

 

a98a508c'extra

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article

Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories