Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 14:10

Aie! cela fait déjà 45 jours que je n'ai rien proposé ... et, pourtant, en regardant les 'passages', vos 'visites', je constate que ... l'infidèle, c'est moi!

Oui, mais voilà, en ce moment je n'ai guère à offrir: pas ne nouveau poème, pas de petite hisoire de petites filles, pas de méditation non plus qui ne trouve ici sa place!

Pourtant, hier soir, une disussion avec Manon m'a  donné l'envie de ne pas laisser ce blog se mourir tout à fait ...

mais chut!!!

En attendant, pourquoi ne pas ouvrir la page en partage à Romane, la petite fille de mon amie Arielle, et à ses magnifiques poèmes? pourquoi pas celui-ci: "les carapaces de la nature":

 

 

Ah que c'était douloureux!

Mon petit doigt s'en souvient bien!

Elle ne m'avait pas piqué qu'un peu,

La bogue du coin aux lapins.

Ces nombreuses épines,

Comme des gardes du corps,

Étaient toutes très fines,

C'était leur point fort.

Elles étaient là pour la défense,

Ministère de la sécurité,

Les châtaignes avaient de la chance,

Elles étaient au chaud et protégées!

 

Moi je me sentais coupable,

Je venais tout casser,

Ce n'est pas bien aimable

De prendre des châtaignes pour les manger!

Mais je n'avais pas le choix,

Toutes celles à terre,

N'avaient pas un grand poids,

                                                                             Attaquées par les vers!

                                                                             J'en voulais des neuves,

                                                                             Dans le ventre de leur mère, 

                                                                             Les meilleures!

                                                                             Celles aux délicieuses chairs.

                                                                             Ah voilà! C'est elle qui m'a piquée!

                                                                             Pardi, pas folle la bogue!

                                                                             Elle a senti ses petites châtaignes en danger!

 

                                                                             Je me suis fait cette réflexion,

                                                                             Etant curieuse, je l'ai examinée,

                                                                             Je l'ai ouverte munie d'un bâton,

                                                                             En forçant un peu, elle s'est dévoilée.

                                                                             Le spectacle s'est ouvert: trois châtaignes posées,

                                                                             Mais j'ai eu peur de me refaire piquer.

                                                                             J'ignorais qu'elles étaient entourées de mou,

                                                                             Le cœur était en fait tout à fait doux.

 

                                                                             Mon doigt a enfin pu cicatriser,

                                                                             Car j'ai compris que je pouvais toucher

                                                                             A l’agréable cœur du fruit de l'arbre,

                                                                             Car ce qu'il donne, n'est au départ, jamais de marbre!

                                                                             Merci petit hérisson

                                                                             J'ai encore appris ma leçon.

                                                                             Regardez-vous tous et écoutez vos cœurs!

                                                                             Les piquants qu'on voit de l’extérieur,

                                                                                            Sont une protection pour l’intérieur

Partager cet article

Repost 0
Published by chezsimone - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Crépusculine 24/11/2013 19:15


Bravo à Romane, pour ce délicieux poème plein de piquant, je lui souhaite de réussir dans cette voie, de percer, car si elle peut vivre de sa passion ce serait un grand bonheur pour cette
poétesse en herbe.


Bisous Simone

chezsimone 25/11/2013 14:12



Romane a, en effet un véritable talent en herbe et une grande envie de le faire fleurir! Avec une mamie comme Arielle ... et elle a un peu plus de chance que d'autres de 'percer' si elle continue
à bien travailler! merci de tes visites; bises; Simone



HELENE B 21/11/2013 12:57


Merci à Romane, pour ce philosopiquant  poème ! Et pour avoir donné envie à Simone de retrouver le chemin de son
blog que nous nous plairons à parcourir avec fidélité et curiosité

chezsimone 22/11/2013 16:36



Merci à Romane, en effet! dont acte = je vais essayer d'être un peu plus fidèle à mes visiteurs!


apès mon histoire -dont je livrerai la suite demain - de lettre au Père Noël, j'ai quelques ébouches d'idées sur le thème de Noël ... à suivre! Bisous; Simone



Arielle 19/11/2013 10:45


merci beaucoup Simone ! je transmets à Romane, elle va être flattée.


bises


arielle

chezsimone 19/11/2013 13:44



Romane a toute sa place dans mes pages ... d'autant plus que sa persévérance dans l'écriture m'invite à ne pas abandonner la partie moi non plus! Simone



Martine. 17/11/2013 17:23


J'aime ton poème et ta morale qui est si vrai. Il en est de même chez les humains. Contente de retrrouver tes écrits. Bonne semaine Simone

chezsimone 18/11/2013 14:24



J'ai délaissé mon blog quelques temps (un temps trop copieux sans doute et, aussi, un peu plus compliqué qui ne me laissait pas la disponibilité d'esprit nécessaire pour mon blog), c'est vrai ...
mais je ne l'ai pas fermé définitivement et bien m'en à pris car je vais peut-être y revenir plus régulièrement sur cette fin d'année.


La petite fille d'Arielle a un regard sur la vie très 'mature' pour son âge et une bien jolie manière de dire les choses; c'est pour moi un plaisir de lui ouvrir mes pages!


Merci pour ta fidélité et bonne semaine; Simone



flipperine 17/11/2013 16:55


et oui et être piqué peu être dangereux mais tout le monde essaie de se protéger

chezsimone 18/11/2013 14:20



Tout d'abord, merci de ta fidélité ... tu fais mieux que moi!


Ce poème est écrit par la petite fille d'Arielle ... qui a déjà une bien belle philosiphie de la vie!


Et, oui, contre toutes les formes de piqûres, mêmes plus 'virtuelles' il es tbon de toujors savoir se protéger!


Simone



Bienvenue Chez Simone

  • : Le blog de chezsimone
  • : Merci à toi, passant qui a poussé la porte de mon humble domaine, tu es ici chez toi!C'est ta curiosité qui nourrira mes énergies, ce sont tes commentaires qui me feront grandir. Je n'ai à mon menu que mon cœur et mon âme; par un semblant de don ma plume te les fera goûter. Si mon petit 'chez moi' réussit à te plaire, passant soit mon ami dans la ronde des mots !
  • Contact

Recherche

Catégories